entete Espace B

   

Espace B

Francesca Scarito

... aller # retour ...

Photographie
Plis et images
 

 

 

Exposition

du 10 au 25 mars 2018

samedi et dimanche
de 14 à 18h
ou sur rendez-vous

 

   
Murmure #6 - 15 x 20 cm - 2017
© Francesca Scarito

"Le monde ne cesse de faire des plis. Des plissements géologiques aux plis sur l'eau, des rides du corps aux drapés du vêtement, le pli est le mouvement même de la vie et il en est la trace".

Nadine Vasseur, Les plis.

Il suffit de faire une recherche pour se rendre compte que le pli est depuis la nuit des temps présente dans la réalité des choses ; anatomie, géologie, ... mais est également dans les arts, la littérature, la poésie et la philosophie depuis plusieurs siècles.

Il est donc légitime de se poser la question de percevoir ce qui se cache entre ceux-ci et pourquoi tant d'artistes contemporains sont amenés à encore les explorer. L'enjeu apparait clairement au-delà d'un aspect uniquement esthétique même si celui-ci est de l'ordre inconscient. Si le pli évoque le mystère, le caché, l'ombre et la lumière, l'empreinte, la métamorphose, c'est aussi l'ondulation, la liberté... autant de portes ouvertes vers la création.

Francesca Scarito est relieuse et le pli fait partie de ses gestes quotidiens. On peut imaginer que ce petit geste répété s'est inscrit dans une réflexion qui a pris corps dans son oeuvre plastique.

Francesca Scarito photographie des personnes dans des lieux qui l'inspirent et qui en eux-mêmes participent à l'élaboration de la beauté de l'image saisie. Ces personnes photographiées dans différents mouvements sont, en atelier, superposées les unes aux autres se dédoublant. Non contente de restituer le mouvement par cette technique, l'artiste y adjoint d'autres visages. Ceux-ci peuvent sortir d'un tableau ancien lié à l'histoire de l'art, d'un autre visage ami, ou d'un autoportrait, ... La magie opère car Francesca a pris soin de plisser sa photographie et il suffit que le regardeur se déplace de quelques millimètres pour qu'il se trouve face à une image changeante. Est-ce la personne ayant posé, est-ce le tableau ancien qui prend corps ? Y a-t-il une personne ou plusieurs ? Cachés dans les plis apparait parfois une infinité de visages qui semblent en dialogue ou simplement présents. L'artiste joue sur plusieurs " tableaux " : présence/absence, présent/passé, identité célèbre/anonymat, vie/mort, espace/temps, apparition/disparition, ...

Ce travail demande une interaction avec le spectateur. Pour en saisir toutes les subtilités celui-ci doit se mettre en mouvement et effectuer un va et vient ce qui nécessite un regard frontal et latéral. Le mouvement lent permet l'identification des lieux, personnes, le mouvement rapide confronte à une oeuvre abstraite. La surprise et l'étonnement sont au rendez-vous. L'enchantement s'opère à plusieurs niveaux. Dès l'instant où l'on prend le temps de se plonger dans l'oeuvre, on sent que ce que l'oeil perçoit ne s'arrête pas à un premier niveau de lecture visuelle. Une réflexion basée sur des lectures d'auteurs, de philosophes, sur un questionnement personnel y transparait. Passage de la vie à la mort, qui suis-je ?, qu'est-ce que je montre de moi-même ?, qu'est-ce la réalité ?, la disparition, la mémoire,...

Chaque oeuvre apporte son lot de trouvailles à l'artiste qui continue à explorer ce qu'elles lui permettront de réaliser dans les suivantes. Ce jeu de l'équivoque par l'image, la poésie et la beauté picturale qui s'en dégagent sont une façon de parodier le titre d'un ouvrage de Michaux " La vie dans les plis " !

Diplômée de l'ERG, Francesca Scarito s'est également formée aux techniques de la peinture décorative, des enduits fins, de la dorure, ... Agrégée de l'enseignement supérieur à l'école des Arts visuels de la Cambre, elle donne cours en Haute Ecole. Ses reliures sont régulièrement exposées à la Bibliotheca Wittockiana, au musée Royal de Mariemont, au Daily-Bul, ... Elle expose depuis plusieurs années son travail plastique qui fait d'ailleurs partie de l'espace public dans l'hôtel de ville de La Louvière. Elle est membre du collectif Voie 5, collectif de relieurs et de designers du livre.

Chantal Bauwens
Glabais février 2018

   
Salon d'Alfred - détail - 2017
© Francesca Scarito

 

Curriculum Francesca Scarito
 

  
© Espace B asbl